Spiritualité

Une sérénité « parfaite » rend « inhumain », avertit le pape à l’Audience générale

Audience générale du 16 novembre 2022 © Capture Youtube / Vatican Media

La vie spirituelle « n’est pas un programme de bien-être intérieur », elle contient aussi une « saine tristesse » qu’il ne faut pas « fuir », a souligné le pape François lors de l’audience générale du 16 novembre 2022, qu’il a présidée place Saint-Pierre. Après une pause pour dresser le bilan de son voyage à Bahreïn mercredi dernier, le pape a repris son cycle de catéchèses sur le discernement, en méditant sur un thème ignacien qui lui est cher : la désolation, dont il a chanté les bienfaits. « S’il n’y a pas un peu d’insatisfaction […], une saine capacité à habiter la solitude, d’être avec…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE
AK - Vatican

Actualité

Belgique : le cardinal De Kesel se réjouit d'avoir pu discuter sereinement de la pastorale des personnes homosexuelles à Rome
27/11/2022
Le pape exhorte à investir sur l’éducation pour combattre le « fléau social » de la violence à l’égard des femmes
26/11/2022
Un évêque d’Irlande devient nonce apostolique auprès de l’Union européenne
26/11/2022