Spiritualité

Un chrétien ne doit pas oublier son appartenance au peuple de Dieu, affirme le pape François

Plus qu’une somme de principes, le christianisme est « l’appartenance à un peuple choisi gratuitement par Dieu », a déclaré le pape François lors de sa messe à la Résidence Sainte Marthe le 7 mai 2020. Selon lui, c’est ce manque de mémoire qui entraîne au sein de l’Eglise le dogmatisme, le moralisme et les mouvements élitistes. Dans la lecture du jour (Ac 13,13-25), saint Paul raconte l’histoire du Salut, a commenté le pape : avant le Christ, il y a une histoire de « grâce, de choix et de promesse ». Si le christianisme est une « doctrine », a convenu le pontife, celle-ci est…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE
CG

Actualité

« J’ai compris que Rupnik serait protégé par tout le monde », témoigne une ancienne religieuse abusée 
21/02/2024
Revue de presse Église et Vatican du 21 février 2024
21/02/2024
Cinq ans après le sommet au Vatican, où en est la lutte contre les abus dans l'Église
20/02/2024