Actualité

Que le Brésil améliore les conditions de vie des prisionniers, affirme le pape au nouvel ambassadeur venu lui présenter ses lettres de créances.

Jean-Paul II a insisté auprès du nouvel ambassadeur du Brésil auprès du Saint-Siège, Oto Agripino Maia, venu lui présenter ses lettres de créances le 7 avril 2001, pour que le Brésil « améliore le plus vite possible les conditions de vie de ses prisonniers ». Le pape a aussi demandé à ce que le Brésil, « qui a une place prépondérante au sein des nations latino-américaines », fasse « un effort pour vaincre les déséquilibres sociaux, défende le droit des enfants et des femmes et porte une plus grande attention à son milieu naturel ». Jean-Paul II a par ailleurs dénoncé « des moyens de communications sociales »…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Affaire du cardinal Lacroix : la plaignante n'a pas collaboré à l'enquête, révèle le juge mandaté par le pape
21/05/2024
À Rome, le Saint-Siège et l'Église en Chine veulent tirer les leçons du passé
21/05/2024
Le cardinal Lacroix blanchi par l’enquête demandée par le pape concernant des allégations d’abus [AVEC DÉVELOPPEMENTS] 
21/05/2024