Actualité

Pour l’archevêque d’Abuja, les affrontements entre chrétiens et musulmans au Nigeria ne sont pas d’ordre religieux mais sont conçus pour mettre en danger la démocratie.

Pour l’archevêque d’Abuja, les affrontement entre chrétiens et musulmans au Nigeria ne sont pas d’ordre religieux mais sont faits pour « mettre en danger la démocratie ». Interrogé par l’agence Fides au lendemain des épisodes sanglants à Kaduna, Mgr John Olorunfemi Onaiyekan assure que cet affrontement religieux cache une tentative politique de déstabilisation du président nigérian Olusegen Obasanjo. « Quelqu’un souffle sur le feu pour mettre en danger la démocratie », affirme le prélat nigérian dans un entretien accordé à l’agence Fides. « Il y a des cercles qui n’approuvent pas la politique du président Olusegun Obasanjo et utilisent le problème religieux pour le mettre…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Le Vatican dévoile les logos du voyage du pape au Luxembourg et en Belgique
25/06/2024
Revue de presse Église et Vatican du 25 juin 2024 [AVEC AJOUT]
25/06/2024
Revue de presse Église et Vatican du 25 juin 2024
25/06/2024