Actualité

Pour la Journée mondiale du malade, l’Angélus donne à Jean-Paul II l’occasion d’évoquer la nécessaire éthique médicale.

Jean-Paul II devait venir saluer des malades dans la basilique Saint-Pierre du Vatican, dans l’après-midi du 11 février 2001, à l’occasion de la Journée mondiale du malade, à l’issue d’une cérémonie présidée à leur intention par le cardinal Camillo Ruini, vicaire de Rome, en l’honneur de la fête de Notre-Dame de Lourdes. En annonçant lui-même ce rendez-vous à midi au moment de l’Angélus, Jean-Paul II a évoqué la célébration spéciale de cette journée qui devait avoir lieu le même jour dans la cathédrale de Sydney en Australie, présidée par le cardinal archevêque Edward Bede Clancy. Le président du Conseil pontifical…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

« J’ai compris que Rupnik serait protégé par tout le monde », témoigne une ancienne religieuse abusée 
21/02/2024
Revue de presse Église et Vatican du 21 février 2024
21/02/2024
Cinq ans après le sommet au Vatican, où en est la lutte contre les abus dans l'Église
20/02/2024