Entretien

L’unité des chrétiens, une urgence face à la sécularisation, pour le cardinal Koch

A quelques jours du voyage apostolique du pape François en Suède, du 31 octobre au 1er novembre 2016, pour la commémoration ‘luthérano-catholique de la Réforme’, le cardinal Kurt Koch a répondu le 26 octobre 2016 aux questions exclusives d’I.MEDIA (1). Le président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens affirme que “les temps sont mûrs“ pour avancer vers l’unité, même si de grands obstacles demeurent.

Pourquoi ce voyage aux accents particuliers, puisqu'il vise à ‘commémorer’ la Réforme luthérienne ? Il s’agit de la commémoration du commencement de la Réforme, en 1517, à l’époque où Luther était encore catholique. C’est aussi l’aboutissement de 50 ans de dialogue intensif, puisque les luthériens ont été les premiers, en 1967, avec qui nous avons entrepris des discussions bilatérales. Par ailleurs, 2016 aura été une année très œcuménique pour le pape François. Il y a eu Cuba avec le patriarche Cyrille de Moscou, puis le patriarche de Constantinople, Bartholomée, à Lesbos, la Géorgie, Assise, et enfin la rencontre avec Justin Welby et les anglicans à Rome……
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Revue de presse Église et Vatican du 21 février 2024
21/02/2024
Cinq ans après le sommet au Vatican, où en est la lutte contre les abus dans l'Église
20/02/2024
Guerre en Ukraine : retour en dates sur deux années d'action du pape et de diplomatie vaticane 
20/02/2024