Actualité

L’Osservatore Romano réagit face aux accusations portées contre l’Eglise de ne pas avoir mentionné les homosexuels dans la cérémonie de demande de pardon.

Le quotidien du Vatican réagit dans son édition du 8 avril 2000 sur les reproches faits à l’Eglise catholique pour n’avoir pas demandé pardon pour son attitude envers les homosexuels au cours de la cérémonie de « demande de pardon » célébrée par Jean-Paul II le 12 mars 2000 dans la basilique Saint-Pierre. Le principe de l’Eglise est celui du « respect pour toute personne, sans cependant accepter un compromis avec des déviations éthiques ou comportementales », explique le Père Gino Concetti, théologien moral de L’Osservatore Romano. « Ce principe a été appliqué dans l’examen de l’homosexualité quand elle est devenu un phénomène important socialement,…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Le pape François s’inquiète du regain de tension entre Israéliens et Palestiniens
27/11/2022
Belgique : le cardinal De Kesel se réjouit d'avoir pu discuter sereinement de la pastorale des personnes homosexuelles à Rome
27/11/2022
Le pape exhorte à investir sur l’éducation pour combattre le « fléau social » de la violence à l’égard des femmes
26/11/2022