Actualité

L’Osservatore Romano réagit dans le débat italien sur les livres d’histoire jugés trop imprégnés de marxisme.

Ne pas « brûler des livres sur la place publique », mais « revoir une manière de pensée », c’est ainsi que le quotidien du Vatican est intervenu le 14 novembre 2000, dans le débat soulevé en Italie par les conseillers régionaux du parti de droite « Alleanza nazionale » de la région du Latium. Ils ont proposé le 9 novembre de créer une commission d’experts pour la révision des manuels scolaires d’histoire, jugés trop imprégnés de marxisme. En marge des réactions de la gauche italienne contre cette proposition, l’historien Daniele Veneruso affirme en effet dans L’Osservatore Romano que celle-ci « n’est pas admissible », comme n’est pas…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Catéchèse : le pape met en garde le croyant contre l’ego
24/04/2024
Audience générale : le pape prie pour la bande de Gaza et les jeunes soldats ukrainiens
24/04/2024
La reprise de la mention de "patriarche d’Occident", un signe de rapprochement avec l’orthodoxie ?- Entretien avec le père Patrice Mahieu
23/04/2024