Entretien

Les “résonances“ entre la France et le Saint-Siège en matière diplomatique sont nombreuses pour l’ambassadrice près le Saint-Siège

Devant les 183 ambassadeurs accrédités près le Saint-Siège, le pape François a adressé ses vœux ce 9 janvier 2020 traçant les grandes lignes de la diplomatie vaticane pour l'année à venir. Interrogée par I.MEDIA, Elisabeth Beton-Delègue, ambassadrice de France, a pu constater de nombreux points communs entre la vision française et celle “à la fois éthique et opérationnelle“ du pontife.

Quels aspects du discours du pape François a suscité chez vous un intérêt particulier ? Le pape a réalisé un large balayage de la situation sans sortir néanmoins des sujets fondamentaux. Ce n’est pas un discours ‘touche à tout’ mais étayé de ses expériences lors de ses voyages apostoliques. On y trouve également toute la mécanique internationale liée au maintien de la paix, qu’il soit question de multilatéralisme ou de dissuasion nucléaire, ou encore de la nécessité de dialogue. On est sur une vision à la fois éthique et opérationnelle de la diplomatie. Par rapport à l’année dernière, il n’est pas…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Medjugorje : les nouvelles normes sur les apparitions vont aider à discerner, estime le cardinal Fernández 
17/05/2024
Le nouvel ambassadeur d’Arménie a présenté ses lettres de créances au pape François
17/05/2024
Phénomènes surnaturels : l’Église renforce ses normes pour éviter confusions et scandales
17/05/2024