Entretien

« Les mots du pape donnent l’espoir que rien n’est perdu », confie une religieuse travaillant dans la prison où le pape se rendra le Jeudi Saint

© Sœur Emma Zordan

Ce jeudi 28 mars 2024, le pape François se rendra à la prison pour femmes de Rebibbia pour célébrer à 16h la messe de la Cène du Seigneur. Il rencontrera à cette occasion des prisonnières, neuf ans après s’être rendu, également pour le Jeudi Saint, dans l’un des quartiers pour hommes de ce grand centre pénitencier de Rome. Le pape avait alors lavé les pieds de plusieurs détenus, en mémoire du geste établi par Jésus auprès de ses disciples, peu avant son arrestation et sa crucifixion.  Sœur Emma Zordan travaille depuis dix ans dans un quartier de cette prison qui…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE
IC

Actualité

Pour le pape François, l’euthanasie est un « échec de l’amour » et le reflet d’une « culture du rejet »
22/05/2024
Affaire du cardinal Lacroix : la plaignante n'a pas collaboré à l'enquête, révèle le juge mandaté par le pape
21/05/2024
À Rome, le Saint-Siège et l'Église en Chine veulent tirer les leçons du passé
21/05/2024