Actualité

L’Église désavoue des « apparitions » mariales à Trevignano, près de Rome

Décret sur Trevignano

Pour l’Église catholique, les « apparitions de Trevignano Romano » aux alentours de Rome, sont une fraude mystique. Au terme d’une enquête de neuf mois, l’évêque du lieu, Mgr Marco Salvi, a publié un décret ce 6 mars 2024, établissant que ce phénomène n’avait aucun caractère surnaturel.  Depuis 2016 à Trevignano Romano, sur les rives du lac de Bracciano, au nord de Rome, une présumée voyante, Gisella Cardia – de son vrai nom Maria Giuseppa Scarpulla –, rassemble autour d’elle des centaines de fidèles, le 3 de chaque mois, pour une “apparition” mariale sur une colline du Lazio. Soupçonnée notamment…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE
AK - Rome

Actualité

Medjugorje : les nouvelles normes sur les apparitions vont aider à discerner, estime le cardinal Fernández 
17/05/2024
Le nouvel ambassadeur d’Arménie a présenté ses lettres de créances au pape François
17/05/2024
Phénomènes surnaturels : l’Église renforce ses normes pour éviter confusions et scandales
17/05/2024