Actualité

Le théologien de la Maison pontificale espère que la journée pour le dialogue judéo-chrétien qui a été annulée sera remise.

Avec le cardinal Cassidy, le Père Georges Cottier, théologien de la Maison pontificale, espère lui-aussi que la rencontre judéo-chrétienne prévue pour le 3 octobre 2000, puis annulée « n’est que partie remise ». « Il y a eu ces temps-ci une accumulation de malentendus qui ont provoqué des blessures qu’il va falloir guérir du côté des juifs, a expliqué à I.MEDIA le dominicain, qui devait intervenir ce jour-là comme représentant de l’Eglise catholique pour expliquer le sens du jubilé chrétien. « Avec le document Dominus Iesus, les juifs ont eu l’impression de recevoir un ‘coup de barre’, a continué le Père Cottier. Certaines formules…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Le pape demande aux religieux du Soudan du Sud de « soutenir les luttes du peuple par la prière »
04/02/2023
Le pape convoque les responsables du Soudan du Sud au tribunal de l'histoire
03/02/2023
L’avion du pape François a atterri au Soudan du Sud
03/02/2023