Actualité

Le Saint-Siège considère les ordinations d’évêques en Chine sans mandat du pape comme une blessure pour l’Eglise.

Le Saint-Siège considère que les ordinations d’évêques en Chine sans mandat du pape sont une « blessure » pour l’Eglise, et un obstacle à la « normalisation » des relations entre le Saint-Siège et la Chine. C’est ce qui apparaît dans une déclaration publiée par le Saint-Siège le 24 juin 2000, à l’annonce de prochaines ordinations épiscopales programmées sans mandat du pape dans la République populaire de Chine, dont la première devait avoir lieu le 25 juin. « Comme on le sait, une ordination épiscopale conférée sans le mandat apostolique représente une blessure douloureuse de la communion ecclésiale, et une grave violation de la discipline…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Revue de presse Église et Vatican du 21 février 2024
21/02/2024
Cinq ans après le sommet au Vatican, où en est la lutte contre les abus dans l'Église
20/02/2024
Guerre en Ukraine : retour en dates sur deux années d'action du pape et de diplomatie vaticane 
20/02/2024