Actualité

Le pape soutient la nécessité d’un statut spécial internationalement garanti pour Jérusalem, en recevant l’ambassadeur du Liban.

Jean-Paul II a de nouveau évoqué la nécessité d’un « statut spécial internationalement garanti » pour Jérusalem, le 26 octobre 2000, en recevant au Vatican le nouvel ambassadeur du Liban près le Saint-Siège, Fouad Aoun, venu lui présenter ses lettres de créances. « Jérusalem doit être un symbole particulièrement fort d’unité, de paix et de réconciliation pour toute la famille humaine ! », s’est en effet exclamé le pape, en déplorant que « la conjoncture actuelle au Proche-Orient demeure particulièrement inquiétante ». « L’établissement définitif de la paix et de la sécurité dans la région se fait toujours plus attendre et semble parfois s’éloigner, a regretté Jean-Paul…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Catéchèse : le pape met en garde le croyant contre l’ego
24/04/2024
Audience générale : le pape prie pour la bande de Gaza et les jeunes soldats ukrainiens
24/04/2024
La reprise de la mention de "patriarche d’Occident", un signe de rapprochement avec l’orthodoxie ?- Entretien avec le père Patrice Mahieu
23/04/2024