Spiritualité

Le pape François plaide pour une justice emprunte de tendresse

© Vatican Media/YouTube

« Il est juste que celui qui a commis une faute paie pour son erreur, mais il est encore plus juste que celui qui a commis une faute puisse se racheter », a déclaré le pape François lors de l’audience générale le 19 janvier 2022. Évoquant le sort de ceux qui sont prisonniers, il a appelé à une « révolution de tendresse », afin de ne pas « rester emprisonnés dans une justice qui ne nous permet pas de nous élever facilement et qui confond la rédemption avec la punition ».  Devant un parterre de fidèles une nouvelle fois peu nombreux dans la Salle Paul VI,…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE
CD - Rome

Actualité

La reprise de la mention de "patriarche d’Occident", un signe de rapprochement avec l’orthodoxie ?- Entretien avec le père Patrice Mahieu
23/04/2024
Revue de presse Église et Vatican du 23 avril 2024
23/04/2024
Agenda du Saint-Siège : les dates à retenir du 23 avril au 23 mai 2024
22/04/2024