Actualité

Le pape aborde la question de l’ingérence humanitaire comme une initiative concrète pour désarmer l’agresseur, au cours du jubilé des militaires et membres des forces de police.

Plus de 65 000 militaires et membres des forces de police d’une cinquantaine de pays – accompagnés de leurs familles – ont assisté sous la pluie le 19 novembre 2000, à la messe jubilaire célébrée par Jean-Paul II à leur intention sur la place Saint-Pierre. Le pape a abordé à cette occasion la question de « l’ingérence humanitaire » comme une « initiative concrète pour désarmer l’agresseur ». Pour Jean-Paul II en effet, l’ingérence humanitaire représente « la tentative extrême à laquelle recourir pour arrêter la main de l’agresseur injuste après l’échec des efforts de la politique et des instruments de défense non violents ». Par…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Catéchèse : le pape met en garde le croyant contre l’ego
24/04/2024
Audience générale : le pape prie pour la bande de Gaza et les jeunes soldats ukrainiens
24/04/2024
La reprise de la mention de "patriarche d’Occident", un signe de rapprochement avec l’orthodoxie ?- Entretien avec le père Patrice Mahieu
23/04/2024