Actualité

Le Conseil pontifical pour la famille condamne la sélection et l’élimination d’embryons.

Le Conseil pontifical pour la famille condamne la sélection et l’élimination d’embryons – dite « réduction embryonnaire » – dans le cas de grossesses multiples, comme un « avortement sélectif » et un « désordre moral grave ». Signée le 12 juillet 2000 par le cardinal Alfonso Lopez Trujillo, président du Conseil pontifical pour la famille, après une consultation de la Congrégation pour la doctrine de la foi, une déclaration publiée le 13 juillet fait appel en effet à « la responsabilité de ces médecins qui (…) provoquent des situations propres à risquer la vie de la mère et des enfants conçus », à savoir « la stimulation d’ovaires…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Rome approuve avec prudence la spiritualité du sanctuaire de Maccio en Lombardie 
24/07/2024
Revue de presse Église et Vatican du 24 juillet 2024
24/07/2024
En Ukraine, le cardinal Parolin a été reçu par le président Zelensky
23/07/2024