Actualité

Le cardinal Ratzinger ne nie pas la trop faible résistance de certains chrétiens lors de la Shoah.

On ne peut pas nier une « trop faible résistance » de la part de « quelques » chrétiens lors de la Shoah, reconnaît le cardinal Joseph Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, dans une réflexion sur « l’héritage d’Abraham, don de Noël », publiée le 29 décembre 2000, dans l’Osservatore Romano. Pour le cardinal Ratzinger, le dialogue entre les juifs et les chrétiens n’a pas toujours été facile. Il reconnaît à cette occasion les tensions entre l’Eglise et Israël au cours de l’histoire, « donnant parfois origine à de déplorables actes de violence ». Il cite notamment « l’expérience exécrable de la Shoah…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Catéchèse : le pape met en garde le croyant contre l’ego
24/04/2024
Audience générale : le pape prie pour la bande de Gaza et les jeunes soldats ukrainiens
24/04/2024
La reprise de la mention de "patriarche d’Occident", un signe de rapprochement avec l’orthodoxie ?- Entretien avec le père Patrice Mahieu
23/04/2024