Décryptage

L’arrestation du cardinal Zen, un tournant dans la relation entre l’Église catholique et la Chine

Le cardinal Zen en 2014 © Iris Tong/Wikicommons

Arrêté puis libéré sous caution le 11 mai 2022, le cardinal nonagénaire Joseph Zen, évêque émérite de l’enclave de Hong Kong, apparaît plus que jamais comme l’incarnation de la résistance hong-kongaise à l’emprise de plus en plus pressante de Pékin. Sa mise en cause par la justice locale pour « collusion avec une puissance étrangère » suscite une vive « inquiétude » du côté du Vatican, qui a œuvré difficilement pour un rapprochement avec la République populaire de Chine ces dernières années. Le cardinal Zen est mis en cause par la justice de son pays avec quatre autres membres du comité de direction du…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE Abonnez-vous à partir de 750€
CD - Rome