Entretien

L’apprentissage de l’éthique à l’école peut mener à la transcendance, déclare Pierre Léna, astrophysicien et académicien

Le 6 et 7 février, l’Académie pontificale des sciences sociales organisait un événement intitulé ‘Education, le pacte mondial’ à la Casina Pio IV, en amont de la publication Pacte mondial pour l’éducation voulu par le pape François en mai prochain. Présent lors de l'événement, Pierre Léna, membre de l’Académie des sciences française et de l'Académie pontificale des sciences estime que ce Pacte doit faire permettre de donner aux élèves “la capacité, la puissance de transformer leur monde“.

Ces deux journées de discussions et de réflexion annoncent la publication le 14 mai 2020 du Pacte mondial pour l’éducation, l’un des grands chantiers portés par le pontificat cette année. La diversité des interventions lors de ces deux jours ne montre-t-elle pas la nécessité d’une vision “intégrale“ de l’éducation – adjectif employé dans le discours que le pape a adressé aux participants de ce sommet ? L’idée de cette rencontre est que la mondialisation fait de l’humanité elle-même un tout, même s’il faut continuer à respecter la diversité des cultures. De même, la science nous apprend que les problèmes de…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Revue de presse Église et Vatican du 25 mai 2024
25/05/2024
Le pape rend hommage à des catholiques au Congo assassinés car « ils ne voulaient pas passer à l’islam »
25/05/2024
Le pape François fait l’éloge du « médecin de famille »
25/05/2024