Décryptage

L’absence du cardinal O’Malley dans l’organisation dans la conférence sur les abus interroge

Bien que président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs (CPPM), l’archevêque de Boston (Etats-Unis), le cardinal Sean O’Malley, ne figure pas parmi les membres du comité d’organisation de la rencontre à Rome de février 2019, précisément sur le thème de la protection des mineurs face aux abus. Une absence qui a été particulièrement remarquée.

Du 21 au 24 février 2019, tous les présidents des conférences épiscopales du monde entier sont convoqués au Vatican, sur décision du pape François. Participeront également les dirigeants des Eglises orientales et des représentants des religieux. En tout, quelque 180 personnes devraient être présentes pour quatre journées de réflexion afin de lutter au mieux contre les abus sexuels commis par des membres du clergé sur des mineurs. Un comité d’organisation de cette rencontre a été nommé le 23 novembre par le Souverain pontife. Composé de quatre membres, il ne compte toutefois pas le cardinal O’Malley, président de la CPPM, un…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Le pape convoque les responsables du Soudan du Sud au tribunal de l'histoire
03/02/2023
L’avion du pape François a atterri au Soudan du Sud
03/02/2023
Kiosque Vatican, revue de presse du 3 février
03/02/2023