Entretien

La phase romaine de la cause de canonisation du fondateur de la communauté de l’Emmanuel ouverte

Ouverte en janvier 2010 à Paris (France), la cause de canonisation de Pierre Goursat (1914-1991), fondateur de la communauté de l’Emmanuel et de la Fraternité de Jésus, a franchi une nouvelle étape. En effet, après la clôture de l’enquête diocésaine en janvier 2016, la phase romaine s’est ouverte le 15 novembre à la Congrégation des causes des saints. I.MEDIA a interrogé le Père Francis Kohn, postulateur de la cause de béatification.

La phase romaine a été ouverte ce matin, que va-t-il se passer maintenant ? Ce matin, ont été ouvertes par le Chancelier de la Congrégation des causes des saints, les caisses de documents recueillis lors de l’enquête diocésaine (environ 12.000 pages). Tous ces documents vont d’abord être reliés sous forme de volumes, entre 30 et 40, afin que soit effectuée l’étude de validité qui doit vérifier qu’il n’y a pas de vice de forme dans la procédure lors de l’enquête diocésaine à Paris. Après validation du dossier, un pelateur sera officiellement nommé qui sera la personne de référence pour le postulateur, une…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Revue de presse Église et Vatican du 21 février 2024
21/02/2024
Cinq ans après le sommet au Vatican, où en est la lutte contre les abus dans l'Église
20/02/2024
Guerre en Ukraine : retour en dates sur deux années d'action du pape et de diplomatie vaticane 
20/02/2024