Magazine

La diplomatie vaticane vue d’une ambassade

Dans un article publié sur le site du ministère britannique des Affaires étrangères, le 29 novembre 2016, le tout récent ambassadeur du Royaume-Uni près le Saint-Siège, Sally Axworthy, donne son regard neuf sur les particularités de la diplomatie vaticane se prêtant au jeu des différences-ressemblances avec celle de son pays.

Au chapitre des ressemblances, se trouve le fait que le Saint-Siège a des ambassadeurs – les nonces – et un “quartier général“, la Deuxième section de la Secretairerie d’Etat. Autre similarité : le Vatican suit et analyse tous les conflits du monde, et il est représenté aux Nations Unies, à l’OSCE et dans les autres organisations internationales. 47 conseillers seulement pour le pape Au rang des différences, remarque la diplomate, figure le fait que le Saint-Siège ne poursuit pas d’objectifs nationaux, comme le développement de sa richesse. La diplomatie papale est au contraire centrée sur des “objectifs pastoraux“ et la…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

En 2023, l’IOR a réalisé 30,6 millions de bénéfices
15/06/2024
Écologie : « Il ne suffit plus de respecter les lois des États », confie le pape à des dirigeants de banques et d’entreprises 
15/06/2024
Revue de presse Église et Vatican du 15 juin 2024
15/06/2024