Entretien

Frère Thomas Michelet : “l’homme est le porte-parole de la Création“

A l’occasion de la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création, le 1er septembre 2016, I.MEDIA a interrogé le Frère Thomas Michelet, dominicain de la province de Toulouse (France). Enseignant à l’Université pontificale Saint-Thomas-d’Aquin (Angelicum) à Rome, il est l’auteur de Les papes et l’écologie (ed. Artège), qui paraît ce jour.

Comment comprenez-vous le titre de l’homélie du P. Cantalamessa lors des Vêpres pour la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création à la basilique Saint-Pierre : “Prier pour la Création, ou avec la Création“ ? Prier pour la Création, c’est prier pour une cause parmi d’autres – l’environnement – qui nous touche, mais dans laquelle on n’est pas directement impliqué. Tandis que prier avec la Création, c’est en faire partie. C’est l’un de nous. Et elle nous renvoie au Créateur. Le monde a été fait pour cela, pour louer Dieu. A d’autres moments, l’homme prie pour la création, intercédant…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Cinq ans après le sommet au Vatican, où en est la lutte contre les abus dans l'Église
20/02/2024
Guerre en Ukraine : retour en dates sur deux années d'action du pape et de diplomatie vaticane 
20/02/2024
Revue de presse Église et Vatican du 20 février 2024
20/02/2024