Actualité

Au 400e anniversaire de la mort sur le bûcher de l’hérétique napolitain Giordano Bruno, celui-ci ne sera pas réhabilité par l’Eglise.

Giordano Bruno, l’hérétique napolitain brûlé sur un bûcher, le 17 février 1600, à Rome, fait à nouveau ‘la une’ des médias italiens. A la veille du 400e anniversaire de sa mort tragique, colloques, livres, émissions de télévision et pièces de théâtre se multiplient alors que pour l’Eglise, si le bûcher était « une erreur », la doctrine de ‘frate Giordano’ ne peut être partagée par les chrétiens. Non seulement condamné par les catholiques mais aussi les luthériens et les calvinistes, ce « philosophe, hérétique et magicien » comme le définit un article de la Civiltà Cattolica à paraître dans la première semaine de février…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

Catéchèse : le pape met en garde le croyant contre l’ego
24/04/2024
Audience générale : le pape prie pour la bande de Gaza et les jeunes soldats ukrainiens
24/04/2024
La reprise de la mention de "patriarche d’Occident", un signe de rapprochement avec l’orthodoxie ?- Entretien avec le père Patrice Mahieu
23/04/2024