Actualité

Alors que jeunes réunis pour les JMJ arrivent à Tor Vergata, une délégation est reçue par le président de la République italienne.

Toutes les cloches de Rome se sont mises à sonner longuement le 19 août 2000 à midi, pour annoncer le moment de la prière de l’Angélus, à l’intention des jeunes venus participer aux Journées mondiales pour la jeunesse. Depuis l’aube, les groupes avaient commencé à quitter leurs lieux d’hébergement pour profiter des moments de fraîcheur en vue du parcours à pied qui les attendait jusqu’à l’aire de Tor Vergata. Beaucoup venaient d’arriver à la dernière station de métro de l’une des deux lignes de la capitale italienne, d’où ils devaient encore parcourir dix kilomètres pour rejoindre les 330 hectares de…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE

Actualité

« J’ai compris que Rupnik serait protégé par tout le monde », témoigne une ancienne religieuse abusée 
21/02/2024
Revue de presse Église et Vatican du 21 février 2024
21/02/2024
Cinq ans après le sommet au Vatican, où en est la lutte contre les abus dans l'Église
20/02/2024