Actualité

Affaire Orlandi : des anciens témoignages incriminent la bande de la Magliana

Emanuela Orlandi, fille d’un employé du Vatican disparue mystérieusement en 1983, aurait été kidnappée par un certain Marco Sarnataro – aujourd’hui décédé – pour le compte d’Enrico De Pedis, chef d’une organisation criminelle romaine appelée la « Bande de la Magliana ». C’est ce que tendrait à démontrer, 39 ans après les faits, plusieurs éléments d’une enquête effectuée en 2008 qui ont été publiés par La Repubblica les 6 et 7 août 2022.  La principale nouveauté découverte par le quotidien italien est une confession effectuée en septembre 2008 par le père de Marco Sarnataro, Salvatore Sarnataro, auprès des enquêteurs. Cet ancien bras…
Cet article est réservé aux abonnés.
JE ME CONNECTE
CD - Rome

Actualité

Agenda du Saint-Siège : les dates à retenir du 27 septembre au 27 octobre 2022
26/09/2022
Pour accompagner les vocations, le pape met en garde contre "l’ingérence dans la conscience personnelle"
26/09/2022
Face au règne du bruit, le pape demande aux religieuses capucines d'être des « prophètes de l’écoute »
26/09/2022